Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En train à Pingyao

Publié le par Sylvie et Gerard

Pour notre dernière matinée dans Pékin, nous refaisons un tour dans les Hutongs au nord de l'hôtel en essayant des ruelles qui nous semblent inconnues.

Notre promenade terminée, nous retournons à l'hôtel pour le check-out. Ensuite 20 minutes de marche Avec notre sac à dos pour rejoindre le métro et une demie heure de trajet pour rejoindre la gare Beijing railway station west.

5 minutes de queue pour faire valider notre billet de train, nous passons avec les sacs aux scanners, enfin nous sommes dans le hall. Maintenant nous cherchons la porte d'embarquement 11, naturellement c'est la dernière, nous repassons un contrôle pour rentrer dans la salle d'attente, elle est vaste mais tous les sièges sont occupés, nous restons debout. Il y a encore un contrôle de billet avant d'atteindre le quai 16.

Le contrôle et l'accès aux quais commencent une demi-heure avant le départ du train et s'arrêtent 5mn avant le départ, il est préférable de ne pas arriver à la dernière minute à la gare.

Nous partons à l'heure, 15h29, le train est confortable, il roule à 240 km/h, nous ne manquons de rien, le personnel nombreux est aux petits soins, même le ménage est fait plusieurs fois. Il se met à pleuvoir, la visibilité est réduite, nous voyons des champs de maîs à perte de vue sur plusieurs centaines de kilomètres. Le paysage change, c'est la montagne, la température extérieur passe de 32 degrés à 15, nous sortons les vestes des sacs. Nous arrivons à l'heure exact à Pingyao, il est 19h39.

Il fait nuit, nous devons rejoindre maintenant la vieille ville. En sortant de la gare toute neuve, nous tombons sur un chantier plein de boue et cela glisse, en plus cela descend, les escaliers ne sont pas éclairés et pas finis, il en manque des morceaux, un vrai casse gueule. Dans un capharnaüm de voitures, de taxi, mini bus, stationnés dans un champ de boue, nous marchandons notre trajet jusqu'à l'hôtel pour 40 yuans pour deux personnes et les sacs.

Les deux premiers kilomètres se font dans la boue, pas de trottoirs, pas d'éclairage.

Le minibus nous dépose à l'intérieur des remparts à 200 mètres de notre hôtel que nous trouvons sans problème en suivant les explications du chauffeur, tout droit puis à droite.

Les véhicules ne peuvent pas circuler au centre de la vieille ville.

Nous déposons les bagages est ressortons faire une première reconnaissance des lieux de nuit. Il tombe quelques gouttes, c'est bon pour les reflets.

En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao
En train à Pingyao

Commenter cet article