Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suzhou encore des jardins

Publié le par Sylvie et Gerard

Déjà sur le pont les photographes et leurs mannequins sont présents, nous prenons notre rue plein ouest et nous traversons le marché. Les chinois sont en train de faire leurs courses, nous voyons des légumes de bonnes tailles, des radis roses surdimensionnés par exemple. Le marchand de poules sur son stand vous la prépare en deux temps trois mouvements, il la sort de la cage, l'égorge et la plume après un bain dans l'eau bouillante, voici elle est prête. Les poissons sont vivants dans des bassines oxygénées, d'autres encore congelés attendent le chaland. Les champignons de souche médicinaux côtoient les fruits frais, nous achetons des mandarines 1,5 kg pour 6 yuans, ce n'est pas un marché touristique, les prix sont chinois.

Nous rejoignons le jardin Liu, connu pour ses ( trop ) nombreux rochers qui décorent les différentes cours. Les différents jardins sont reliés par un labyrinthe de corridors décorés de calligraphies. Nous admirons une magnifique collection de bonsaïs, il y en a en quantité, tous plus beaux les uns que les autres.

Ce jardin étant un peu excentré de la vieille cité, nous la regagnons par des ruelles entre des immeubles d'habitation. Nous examinons le cours du marché de l'immobilier en passant devant "une agence".

Le linge sèche dans la rue, suspendu à tous les supports, câbles électriques ou téléphoniques suivant la disponibilité, bambou ou même simplement corde à linge etc. Il fait soleil, même les couettes prennent l'air.

A détour d'une petite ruelle, nous voyons la direction d'un jardin que nous ne cherchions pas, nous profitons de l'occasion pour le visiter, il est tout petit avec une étendue d'eau remplie de lotus. C'est le jardin de la Culture, classé également au patrimoine de l'Humanité. A l'intérieur un salon de thé nous appelle, nous répondons présent et contemplons devant un thé vert cet étang bucolique.

Il est temps de rentrer, et toujours dans des ruelles en nous dirigeant à la boussole nous retrouvons notre quartier, des marchands ambulants préparent des sandwichs dans des galettes de riz, d'autres vendent des oeufs cent ans, ceux dont le poussin est présent à l'intérieur. Nous mangeons près de l'hôtel le long du canal, repas qui ne sera pas non plus mémorable!

Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins
Suzhou encore des jardins

Commenter cet article