Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mono Lake et Mammoth Lake

Publié le par Sylvie et Gérard

Au lever, nous sommes déjà à pied d’œuvre, le visitor center de Mono Lake se trouvant très proche du Murpheys Motel où nous avons passé la nuit pour 148,96 dollars. Le samedi soir tout était « NO VACANCY », alors ne pas faire trop les difficiles. Le lit était confortable et le wifi marchait du tonnerre après 3h du matin, quand tous les voisins dormaient.

Nous avons vu une multitude d’animaux, des milliers, millions et peut être bien milliards de mouches d’alcali. Elles ne sont pas agressives et servent de nourriture aux nombreux oiseaux qui se donnent rendez-vous sur les iles et les bords du lac lors des migrations, pour nicher.

En plus des mouches, nous avons vu des grèbes, des goélands, des phalaropes, d’autres oiseaux non identifiés, un lapin et moins sympathique, un serpent !

Les concrétions calcaires, les tufas, se forment sous l’eau à chaque fois que le calcium d’une source d’eau douce rencontre les carbonates de l’eau salée du lac . Mais à force de piquer l’eau pour l’agriculture et surtout pour Los Angeles, le niveau a baissé de plus de 14 mètres lors de la construction du barrage. La bataille des écolos a permit de remonter le niveau de 6 mètres seulement, ce qui fait que beaucoup de concrétions sont maintenant visibles hors de l’eau dans la prairie.

Le site est magnifique, nous avons joué avec le brouillard, le soleil et les nuages pour prendre les photos cela a permit des éclairages différents, la météo annonçant de l’orage dans la journée.

Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake

Puis nous partons vers Mammoth lake, station de ski l’hiver et de mountain bike l’été. Nous allons voir des colonnes de basaltes, que nous appelons en France orgues, comme à Borg les Orgues pour ceux qui connaissent. Le temps se gâte encore, ils tombent quelques gouttes et le tonnerre gronde. Nous devons prendre la navette à la station de ski, la route étant interdite à la circulation. Mais pas de navette, elle a arrêté de fonctionner le 9 septembre. Le loueur de vélos nous dit que le seul moyen maintenant c’est de prendre son propre véhicule. Nous montons pendant 4 miles jusqu'à la cabane du ranger qui contrôle si tout le monde a bien payé son écot, puis nous redescendons d’autant par une petite route étroite et fort pentue où il est difficile de se croiser, ceci explique les navettes pendant la haute saison. A l’entrée du trail, le temps ne s’améliore pas, mais nous sommes venu pour voir les colonnes alors nous partons quand même.

Avec le ciel plombé, le basalte paraît encore plus sombre, les colonnes hexagonales sont bien serrées les unes contre les autres. Le temps a fait sont œuvre, le bas est recouvert de chutes de pierres, il faut dire que la coulée de lave date de 100 000 ans, alors le site a un peu vieilli.

Nous montons au sommet pour vérifier si toutes les colonnes sont bien calibrées et les hexagones bien formés. Ils le sont, nous pouvons redescendre rassurés de la précision de la nature.

Retour sous une petite pluie fine à Mammoth Lake, où se trouve notre Motel 6, cela n’a pas lavé la voiture.

Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake
Mono Lake et Mammoth Lake

Commenter cet article

Jérôme 14/09/2015 18:50

Ces formes minérales sont extras