Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nara les jardins et Horyuji temple

Publié le par Sylvie et Gérard

La journée s'annonce pluvieuse, nous commençons par investir dans deux parapluies, pour moi 200 yens, pour Sylvie 1450 yens. Il lui faut un parapluie avec un design à son gout et une garantie d'un an en cas de panne, vous voyez qui dilapide l'argent du ménage.

Les deux jardins ( Yoshikien et Isuien ) sont aujourd'hui ouverts, l'un est gratuit pour les titulaires de passeport over sea, Ils devinent de suite que nous faisons partis de cette catégorie sans présentation des passeports. En Asie, il est difficile de passer inaperçu. Aujourd'hui nous avons l'arrosage naturel, et les jardiniers sont à l'oeuvre pour le désherbage de la mousse, chaque brin d'herbe est extirpé manuellement, un travail de titan mais des résultats splendides. 

Les nénuphars s'étalent sur les étangs, entourés d'araignées d'eau qui troublent les miroirs en même temps que les quelques gouttes de pluie qui persistent. Les grenouilles coassent et les corbeaux croassent, le tout en harmonie avec le jardin.

Nous enchainons la journée par la visite du temple Horyu ji. Il nous faut aller à la gare JR (japan Rail) prendre un train, le temple se trouve assez loin. En pleine réflexion devant le distributeur automatique, nous commentons notre prochaine action sur les boutons. Derrière nous un voyageur Français attend que nous libérions le distributeur automatique. Il va aussi au temple Horyu ji et profite de notre expérience pour prendre son ticket (250 yens).

Le trajet est rapide, 10mn nous descendons au troisième arrêt, le syndicat d'initiative à la gare nous fournit un plan avec le trajet pédestre stabiloté, 20 mn de marche. C'est une série de bâtiments magnifiques dont une pagode à 5 étages, tout en bois de cèdre, millénaire. La pluie recommence, les photos sont un peu grises, les parapluies deviennent utiles et nous commençons l'amortissement. Après la visite, nous prenons un jus d'orange dans une gargote et regagnons la gare. Pas de problème pour prendre les billets car nous connaissons le prix, notre compagnon lui rentre à Kyoto, la recherche est un peu plus difficile, mais tout se passe bien.

De retour à Nara, nous décidons d'essayer un restaurant spécialisé dans les okonomyaki que nous avions repéré hier, mais qui était bondé. Nous avons un peu faim, le petit pain du petit déjeuner est maintenant largement digéré. Nous prenons un grand okonomyaki pour deux, deux brochettes de coquilles Saint Jacques et des blans de seiche à la plancha, le tout délicieux. Nous y retournerons.

 

 

Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple
Nara les jardins et Horyuji temple

Commenter cet article

thierry 25/05/2017 20:26

lalala les photos du resto super !!!! domage pour le ciel pluvieux qui crame les parties hautes ! par contre les floues avec les gouttes d'eau extra! bises a vous