Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kosciuszko national park

Publié le par Sylvie et Gérard

27, 28, 29, 30 et 31 décembre 2005

Jindabyne

Premier jour, repérage et petite rendo, 4 H, le début le long de la rivière avec des petites cascades, toutes petites, puis montées entre les eucalyptus qui ont brûlé, il y a 2 ans, un certain charme au début entre les troncs blancs et décharnés puis cela est devenu lassant.

Le lendemain, le sommet le plus haut d’Australie ne nous a pas résisté, ascension en 3 heures, il n’est qu’à 2228 mètres, le soleil est revenu à la descente, le matin, petite pluie et grand vent, nous sommes montés en polaire en croisant les névés, (et oui il y a des neiges éternelles en Australie), le casse-croûte au sommet sous grand vent fut rapide.

Depuis, le soleil est au rendez-vous, et  le changement de température notoire pour les autres rendos nous mouillons le maillot et pour moi la casquette dégouline de sueur.

Ensuite montée dans un paysage désertique, pas un arbre, mais de l’herbe et des fleurs, entourant de magnifiques rochers et des névés, nous arrivons au lac bleu qui n’est pas si bleu que ça, mais joli tout de même.

On enchaîne le long d’une rivière et l’on monte entre les eucalyptus et les fleurs de montagnes.

C’est la montagne est le spectacle est au rendez-vous, certaine fois, on se croirait en Corse, en remplaçant les sapins par des eucalyptus de toutes formes et de toutes les couleurs, ici les majoritaires sont les snowgums à écorces vertes, rouges, grises et blanches.

Pour finir l’année, passage à Internet et sieste sur le gazon au bord du lac.

Le vin blanc et le champagne australien dans la glacière bien au frais, je vous laisse, il est l’heure d’attaquer, à l’année prochaine.

Commenter cet article