Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernier jour

Publié le

Derniers jours au Japon

Mercredi 9 Janvier
Ce matin nous rentrons à Kobé. Le sac prêt et le petit déjeuner pris chez Starbucks, nous traversons la route pour la Gare. Le Shinkansen est à 10h36. Cette fois le train est vide. 
undefinedundefined
Il y aura un peu de brume tout le long du trajet, nous aurons beaucoup moins de chance pour la vue du Mont Fuji : nous apercevrons juste le sommet enneigé dans les nuages. A 14h Céline et Také nous attendent à la gare. Nous passerons le reste de l’après-midi dans les magasins de Sannomiya.
Le soir, repas Yakitoris avec les parents de Take. Pantagruélique, des brochettes sous toutes les formes
Jeudi 10 Janvier
Le matin nous traînons tous, aujourd’hui c’est l’anniversaire de la mère de Také. Puis vers midi, nous décidons de partir pour Kobé par le train local, Céline et Také partant faire des achats dans une autre direction. Avec le plan du train, le nom de la station de Miki et celle de Kobé, nous partons vers la gare. Pas de guichet que des machines automatiques avec des chiffres et de l’écriture japonaise. 
undefined

Un jeune homme nous aide à acheter nos billets à 650 yens, un autre nous indique le sens du train sur le quai. Nous montons dans la voiture presque vide. Le 1er jeune homme, nous écrit comment arriver à la gare de Shinkaichi et comment prendre le métro et à quel tarif jusqu’à Sannoniya. Un autre passager nous demande de quel pays nous sommes, la voyageuse en face essaie de nous parler. Sur le coté une jeune femme et sa mère, nous font de grands sourires et se lève. Elle nous parle français, écoutait notre conversation et venait nous dire que notre prévision de visite à Kobé n’était pas très intéressante, et qu’avec sa mère, elle avait mieux à nous proposer ! Sur notre carte elle nous montre le Port, les centres commerciaux…et c’est vrai que c’est plus touristique. Du paysage de notre trajet de 50 mn, nous n’avons rien vu...nous n’aurons aucun repère pour le retour… Elle abandonne sa mère à la station de métro et nous accompagne sur le Port en passant par les galeries marchandes en sous-sol. Elle nous raconte un peu sa vie : médecin sur un bâteau de croisière.

undefined

undefined

Nous continuons ensuite seuls en suivant ces indications, et nous traversons les galeries marchandes jusqu’au Chinatown. Puis nous rentrons, seuls et sans se tromper jusqu’à la station de Midorigaoka, celle de Miki. En résumé, le train local est plus difficile à prendre, pas d’anglais, pas d’indications, il faut faire attentions aux stations…ou trouver de l’aide…
A la maison, l’Oncle et la Tante de Také nous attendent, nous allons tous au restaurant : au menu grillades de viande. Tous assis autour d’une grande table, le serveur vient allumer les braséros insérés dans la table et prend notre commande. Viande d’abord, tranches fines de bœuf (langue) avec des légumes, du foie cru au sésame (à manger cru), puis du poisson et des fruits de mer. Une fois l’ingrédient cuit, on le trempe dans un bol de sauce. Pour accompagner du riz, du, soja, de la soupe. Nous sortons bien rassasiés. 
undefined

Au retour Také et Céline attaquent le rangement des bagages, qui durera quelques heures…
Vendredi 11 janvier
Tous réveillés tôt, nous chargeons la voiture et bien, nous avons nos bagages sur le genoux.
A 9h30 nous enregistrons nos bagages, nous faisons nos derniers achats. Avant de passer sous douanes, nous nous installons dans un bar avec les parents de Také. A 12h30, l’avion décolle d’Osaka et à 21h, heure française, nous débarquons à Marigane sous la pluie. Vacances finies….

Commenter cet article