Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de Broken Hill

Publié le par Sylvie et Gérard

15, 16, 17 et 18 janvier

De Mildura à Broken Hill puis Adélaïde

Nous avons retrouvé les grandes lignes droites, les pâturages, vaches, moutons et la chaleur, mais le ciel est nuageux et de temps en temps une petite ondée. 500 Km, arrêt à Milbura ou nous passons la nuit. La route est entourée de vignes, d’orangers et citronniers sur 100 Km puis plus rien et 300 bornes plus haut, enfin la ville minière, capitale de l’argent, Broken Hill. La chaleur est au rendez-vous, mais une absence totale de soleil.

Comme le temps est menaçant, on s’offre un bungalow. On pose la bière dans le frigo et en avant pour la découverte de Silverton, ancienne ville minière abandonnée. Nous trouvons l’hôtel, et il est spécifié, nous ne sommes pas un musée, tout est à vendre. Devant l’hôtel trône l’interceptor, la voiture de Mad Max 2, à l’intérieur du bar les photos de tous les films et pubs qui ont été tournés.

Ensuite nous allons voir, les sculptures du désert. Tout en haut de la colline, 12 sculptures dominent la plaine désertique, le plus bel effet est au coucher du soleil. Il est 18 h lorsque nous arrivons au sommet de la colline, nous sommes à l’heure idéale, mais comme le soleil ne s’est pas levé aujourd’hui, nous n’aurons pas droit au coucher ni aux couleurs orangées sur le désert. Cependant le spectacle reste magnifique.

17 janvier, arrivée 9h50 à la mine, on s’équipe, le déguisement classique, casque, lampe et blouse, la descente à lieu à 10h30, on s’entasse dans la cage et la descente à moins 230 mètres, démonstration de matériel, tour à pied, éclairage à la lampe frontale dans les galeries, de plus en plus étroites et basses. 2 heures après on remonte, le soleil est au zénith et il fait aujourd’hui une chaleur comme dans le désert et la mine.

Nous allons visiter la retenue d’eau de Broken Hill à Merindee, 100 km de plaine désertique et un lac immense nous accueille, petit tour de piste, picnic et sieste sur la plage, puis nous rentrons, retraverser désertique. 6h 30 arrivée à Broken Hill, le soleil baisse, il y a des nuages, on remonte sur la colline, l’éclairage semble magnifique. Aujourd’hui pour grimper, nous mouillons le maillot, mais l’éclairage étant au rendez-vous, les photos des sculptures ne sont pas mal et oui de temps en temps, je fais de l’autosatisfaction.

Gros orage, une grande partie de la nuit, nous sommes au sec dans notre bungalow, le matin, on fait le plein d’essence, et c’est parti pour Adélaïde, 500 Km de désert, tout se passe bien, sous le soleil. A la frontière, ils ne veulent que les mouches du South Australia et ils contrôlent tous les véhicules, interdiction de passer des fruits et légumes.Nous avons mangé 1 kilo de tomates, un pamplemousse et une orange avant de passer, mais nous devons laisser nos 3 kilos d’oranges restantes, sinon rien à raconter, nous campons dans la banlieue d’Adélaïde.

Commenter cet article

Dom Serra 21/01/2006 09:12

coucou,
Alors, on évite "les diables de Tasmani" !!!!
Je constate que la pshychose "grippe aviaire" n'est pas d'actualité en Australie (photo Sylvie/oiseau). Ici les consommateurs évitent d'acheter du poulet...
BIZZZZZ à vous deux
Dom