Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kangaroo island

Publié le par Sylvie et Gérard

20, 21 et 22 janvier

 

Kangaroo Island (160 Km de long, 50 de large)

 

Il a plu dans la nuit, nous faisons sécher avant de plier et nous traversons Adélaïde du nord au sud sans encombre, le copilote est à la hauteur. Sur le trajet vers Kangaroo Island nous sommes déroutés par une manifestation cycliste, ils nous font prendre 20 Km de piste et l’on rejoint la route principale, nous croisons le restant des participants, pense-t’on ?

 

 

Mais il en reste encore plus d’un millier, des en forme, des essoufflés, des tous rouges, des bedonnants, des avions, mâles et femelles, enfin de toutes les catégories. On arrive pour prendre le ferry, à 12 H, Il y a un départ à 12h 30, c’est ça la synchronisation improvisée.

 

 

Pour 300 dollars, ils nous font traverser, mer calme.

 

 

Nous explorons l’île en long, en large, en travers, des kangourous partout, des gros, des petits, des qui sautent, des qui boxent, des qui broutent, des qui gisent sur la route, et de toutes les couleurs.

 

 

Dans le camping, plusieurs modèles rôdent autour des tentes, surtout la nuit, ils font un bruit infernal lorsqu’ils broutent et laissent des crottes partout. À la tombée de la nuit, le camping s’agite, les perroquets roses caquettent, on se croirait dans une volière, pendant ce temps les koalas changent d’eucalyptus et les possums se mettent à escalader les arbres. Il y a de la vie partout, et plein de chose à voir, au grand bonheur des enfants et des adultes qui tournent autour des arbres l’appareil à photo à la main pour voir les koalas. Pour notre part, nous les avons sur place, notre tente est à l’ombre d’un eucalyptus qui a une mère et son petit sur le dos.

 

 

J’allais oublier les manchots pygmées et les lions des mers au bord de la plage, je passe les iguanes et les serpents qui sont moins nombreux.

 

 

Cette île ressemble à un zoo de 160 Km sur 50

 

 

Commenter cet article