Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Buenos aires la fin

Publié le par Syvie et Gerard

Nous voici revenus à Buenos Aires, ça sent la fin des vacances. Ce mardi nous prenons un taxi pour la Bocca, où se trouve la Bombonera (stade de foot jaune et bleu de l’équipe de Boca Junior ou joua Diégo Maradona). Dans le quartier de Caminito, les magasins de T-shirts ne manquent pas, mais préférence nationale aux clubs argentins. Prés du stade se trouve le siège des supporters des Fanatics de la Bocca avec une jolie décoration et tout l’attirail du parfait supporter.

 

Le quartier de Caminato, carte postale la plus célèbre de Buenos Aires, fut restauré en 1959, les tôles et les planches des maisons furent repeintes en couleurs vives : jaunes, bleues, rouges, et les touristes arrivèrent. Assez décevant en premier abord, des dizaines de bus descendant des centaines de touristes sur ce tout petit quartier. Des boutiques de souvenirs et des restaurants attirant les touristes, des artistes peintres exposant leurs œuvres, tout cela ressemble un peu à Montmartre.


















Mais le temps de boire une bière à l’ombre d’un bar au tarif touriste (30 pesos les 2 petites bières), l’heure des visites organisées est terminée, et nous avons les rues presque désertes pour nous. Mais le soleil tape encore dur aujourd’hui. En nous éloignant du quartier, re-apparaissent les maisons délabrées de la vie quotidienne des habitants : le coup de peinture sur les tôles date de plusieurs années. Nous attrapons un bus, un peu au vol qui nous ramènera centre ville, où avec une certaine flemme nous rentrerons à l’hôtel en métro.

 

 

 

Le soir nous partons pour un repas show de tango, au restaurant El Querandi. La salle immense est divisée en 2, pour les groupes et les individuels. Dés l’ouverture à 20h30, le service commence : il y a un choix de menus avec le vin ou la bière à volonté. (560 pesos pour 2 …c’est pas donné). Les serveurs s’affairent autour de nous, toutes les tables seront au café lorsque le spectacle de musique et tango commencera à 22h. Des musiciens, (en autre contrebasse, bandonéon, violon et piano) et des danseurs qui exécuteront un spectacle de très bonne qualité. Un photographe professionnel fait des photos de toutes les tables, à la fin du spectacle il en offre une à chaque table dans un beau livret, joli cadeau souvenir, jusqu’à la sortie ou l’on nous réclame 40 pesos, pour la photo, et Gérard a cru que c’était gratuit, pauvre innocent.


Nous retournerons dans notre quartier du Congrès à pied, sur Corrientès l’artère la plus vivante de la ville, les Argentins sortent des restos, des cinémas ou des théâtres.

Commenter cet article

francoise cusset 04/12/2008 13:46

test

francoise cusset 04/12/2008 13:43

test