Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arrivee a Buenos Aires

Publié le

Le transport s’est passé sans problème, à Madrid nous avions 3h pour le changement. En arrivant nous prenons la direction porte RSU, le temps prévu est de 24 mn, Il passe un train automatique sans chauffeur toutes les 4mn, Le transfert s’est écoulé donc sans difficulté, Nous avons même pris le temps de manger une salade avant de regagner la salle d’embarquement.

Comme d’habitude, à l’étroit dans nos sièges en classe économique, nous avons somnolé avec plus ou moins de réussite. Après le dédouanement à Buenos Aires, il y avait une nouveauté dans nos voyages, Rodophe (un copain à Nicole) nous attendait. Il nous a rapatrié jusqu’à l’hôtel Ayamitre (rue Ayacucho 200 pesos la double), après un change à l’aéroport (1 euro pour 5,61 pesos). Nous allons jusqu'à chez lui et nous lui laissons le sac pour Nicole.


Rodolphe nous invite pour 20h à un assado chez lui, Une douzaine de français de passage, ou étudiants partage la soirée bien arrosé, vin et bière. Le temps est clément, tee-shirt ou petit tricot léger, l’assado se passe à l’extérieur sur une terrasse mi découverte.

Le lendemain matin le réveil s’effectue à 7h, changement de climat, l’hiver est revenu, il pleut et il caille, polaire et veste de rando.

Nous respectons le programme, aller chercher notre réservation de bus (Barriloche pour le mardi). Nous trouvons des cama premium à 365 pesos, les camas simples faisaient 265 pesos, la différence de confort est notoire. Le cama est confortable, les sièges inclinés à 160°, le cama premiun est très confortable, siège à 180°. Le voyage durant de 15h à 11h 40 le lendemain, le confort s’apprécie lorsque l’on peut l’avoir.

Ensuite toujours sur la pluie, mais il est dimanche donc direction les puces à San Telmo. Il flotte fort, pas grand monde dans les rues, Lors d’une petite accalmie les rues se repeuplent et les exposants ressortent leurs camelotes, Sylvie repère des bouteilles d’eau de seltz pour un achat éventuel, lors du retour.


On rentre à l’hôtel épuisé.

Lundi, la température est toujours basse, mais il ne pleut pas, alors visite de Recoleta, du jardin japonais et un passage à la banque pour rechanger, quand nous nous décidons les banques sont fermées, la clôture à lieu à 15h. Retour à l’hôtel

Commenter cet article