Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tokyo la visite

Publié le par Sylvie et Gérard

Ce matin, à peine levés, il nous faut penser au départ et aller réserver les places sur le shingansen Tokyo - Kobé. Nous trouvons des places non fumeurs pour le train de 10h 36, arrivée à Kobé 13h 52. Nous allons au nord de la ville en métro par la Ginza line. La bouche de métro est toute petite, on croirait une entrée d'immeuble, dans le métro un tableau lumineux nous aide à savoir où l'on se trouve, le signal se déplace de station en station pas de problème pour savoir où nous nous trouvons, d'autant plus que nous descendons au terminal Asakusa.


En suivant la foule comme d'habitude, nous arrivons sur une rue avec des échoppes par centaines de chaque coté de la rue et au centre. Nous prenons l'allée centrale en faisant toutes les boutiques pour placer nos yens avec discernements. Au bout de l'allée, le temple, nous sommes un jour de semaine mais il y a toujours foule. Lavage de mains, ablutions, lancement de pièces, loterie pour bonbons ( fruit frais enrobé de sucre mou), moi j'en gagne un, Sylvie deux, une fois les obligations légales remplies, nous retournons faire les boutiques.



Nous nous restaurons à une gargotte de brochettes de poulpes, de calamars et de Yakatori,  c'était fameux. Retour à l'hotel par le métro, on se trompe de sortie, nous descendons la station d'avant. Nous continuons dans les rues avec le plan, en passant devant un salon de thé assez chicos, Sylvie pense que nous devons essayer cette spécialité japonnaise. On entre, plusieurs choix s'offrent à nous, la table basse avec le brasero au milieu et la théière en fonte, le sol me semble bas, j'opte pour les tables avec chaises, pour une première pas de risque.


Ensuite nous devons choisir, Sylvie se déclare pour un thé Matcha, moi pour un thé Kobu-cha ( tangle tea), le tout accompagné de deux petites patisseries japonaises. Sylvie a un Matcha bien vert et bien moussu plus concentré et plus moussu que celui que nous buvons à la maison, pour ma part j'ai un thé au gout surprenant, il semble un peu salé et légèrement gluant, un gout nouveau, si j'avais fait un test à l'aveugle, j'aurais peut être identifié un jus de cuisson de pâtes trop cuites qui a perdu son amidon. La patisserie à base de haricots rouges sucrés était très gouteuse. Retour à l'hotel, il tombe des gouttes, nous déposons nos achats et nous ressortons de suite dans les quartiers chics. Nous passons tout en revue, Channel, Denhill, Cartier, Montblanc, Louis Vitton, Van Cleeff, le gratin au grand complet, nous flanons sous la pluie, mais les achats sont plus rares. Il fait nuit, repas bentos au sous-sol du magasin Takashimaya. Nous rentrons une nouvelle fois épuisés.

Commenter cet article