Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baishuta

Publié le

Le garçon de la Guesthouse est allé nous chercher à vélo des billets pour Baishuta à 108 km et 3h de transport. Nous nous rendons de bon matin 8h à la bus station par le bus de ville numéro 1.

A 9h10, nous prenons un bus de campagne, personnes, animaux, ameublement et matériaux de construction à l'intérieur et sur le toit. A la gare au moment de monter dans le bus, nous retrouvons 2 américains qui visitaient la lamaserie en même temps que nous hier. Question rituel, Where are you going? Baishuta, nous aussi and after? Nous on reviens à Shangri-la et les américains continuent en passant par les gorges du tigre, vers Lijiang. Ces présentation faites, nous nous installons rapidement sur les sièges libres, car ceux à l'arrière sont occupés par des petits buffets de bois.

Nous partons, le bus fait le ramassage jusqu'à ce qu'il soit plein jusqu'à la gueule. Nous nous arrêtons sur le bord de la route, le conducteur descend et remplit un reservoir d'eau sous le camion, surement le radiateur, derrière le chauffeur trône un grand réservoir, surement un réservoir d'eau supplémentaire.

Nous voilà partis et attaquons la vallée en montant doucement. De chaque cotê d'immenses maisons à un étage, les façade sont en bois sculptées, devant une grande cour carrée, entourée d'un mur de briques en terre séche. Ces fermes sont magnifiques, le devant est décoré avec des motifs peints de couleurs vives. L'étage posséde un balcon sans rembarde, et les fenétres et les murs sont également peints et sculptés. Ces maisons sont immenses, de nombreuses constructions sont en cours, sur le même modèle, sur la facade deux immenses troncs d'arbre, entre 80 cm et 1 mètre de diamètre servent de structure. Toutes avec la même beauté.

Baishuta-12

Baishuta-13

Puis nous attaquons la montagne, la route est sinueuse, mais somptueuse, les maisons deviennent plus modestes, toujours en bois mais genre cabane aménagée. Nous apercevons au loin des massifs enneigés, ils sont à plus de 6000 mètres. La route étroite serpente entre les arbres et les rivières. De temps en temps nous faisons un arrêt pour déposer une lettre, plus loin un colis. Puis à la sortie d'un village, nous livrons deux passagers, 6 armoires et 4 paniers, plus différentes frises de bois en barres de 3 mètres.

Baishuta-1

Baishuta-10

Baishuta-11

Baishuta-2

Aprés une nouvelle montée, le chauffeur s'arrête, il a l'air inquiet, la pression d'eau à l'air de baisser, il fait tourner le moteur à l'arrêt un peu plus fort, la pression remonte, nous voilà repartis jusqu'au prochain point d'eau, un tuyau sur un robinet sur le bord de route, il a l'air d'être fait pour ça. Le chauffeur rempli à nouveau le réservoir et nous repartons jusqu'à notre point de destination. Trois heures 30 de routes, de montées et de descentes abruptes dans un paysage sompteux. Rien que cela et l'ambiance du car valait le déplacement.

En descendant du bus nous nous renseignons pour le retour, le prochain bus est à 14H30, nous avons donc deux heures pour la visite du site. Le bus s'est arrété juste en face de l'entrée. Pour rejoindre les terrasses, nous montons par un escalier de bois genre traverse SNCF. L'escalier est pourri, voir dangereux, il manque des morceaux et ceux restants sont à bascule. Nous longeons l'escalier sur le côté.

Baishuta-3

Baishuta-4

Baishuta-5

Baishuta-6

Baishuta-7

Les premières terrasses sont trés blanches avec une eau bleu-turquoise, les dernières sont plus grises avec une eau plutôt vert-émeraude. Nous effectuons la visite en 1h30, le site est trés joli, petit et bien regroupé, donc une fois montés pas de grand déplacement à effectuer.

Nous redescendons attendre le bus, nous retrouvons les américains qui nous disent qu'ils rentrent avec nous car il n'y a pas de bus qui relie Baisuta à Lijiang aujourd'hui. Ils retournent donc à Shangri-la et ils essaieront ensuite de partir de suite pour Lijiang.

Baishuta-8

Baishuta-9

Le retour est aussi somptueux que l'aller. A Shangri-la aprés cette journée bien remplie, nous allons à la place de la vieille ville pour assister à la dance journalière traditionnelle.

Shangri-la le soir la dance

Commenter cet article