Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Glacier Perito Moreno et El Calafate

Publié le

    Dimanche, la couleur du jour sera le bleu, nous allons en prendre plein les yeux. 8h, la camionetta nous attend pour partir vers le glacier Perito Moreno. Nous sommes 5, notre guide s’appelle Imena. Nous prenons une piste qui traverse les estancias, en autre La Anita qui est tristement célèbre à cause des ouvriers grévistes tués par les forces de l’ordre, lors de la crise économique de 1920. Pendant la nuit un peu de neige est tombée, et le paysage est saupoudré de blanc sous un ciel bleu. Le long de la piste, un cheval fait la course avec un lièvre, nous les suivons avec la camionetta. Le lièvre gagnera.     La guide nous montrera divers oiseaux. Le long du rio, sur une barrière sèchent les peaux des moutons morts pendant l’hiver. Un peu plus loin nous nous arrêtons à une estancia-hosteria pour récupérer un couple de Français qui nous accompagnera. Nous sommes accueillis par un Guanaco qui vient nous saluer. La vue est magnifique, au centre d’une vallée entourée de montagnes. A l’intérieur dans la cheminée, le feu est entretenu par un gaucho, l’agneau est écartelé prés de la flamme et des braises, la parilla de cordero est commencée.

    Nous arrivons en vue du glacier, le long du lac Argentino. Nous allons descendre sur la berge et nous rapprocher d’un km environ du glacier. Belles vues du glacier au loin et des montagnes environnantes.
Nous remontons vers la route, un peu essoufflés. Et un pneu du bus est dégonflé et la roue de secours ne peut pas se monter, les goujons sont trop courts. Un bus d’une autre agence viendra nous chercher une demi-heure plus tard. Super réactivité de la guide.

    Nous voilà enfin aux passerelles devant le glacier : magnifique, plus on descend plus la vue est belle. Sous le soleil, la couleur bleue prédomine avec des changements de teinte avec les nuages. Nous pique-niquons juste en face, en attendant qu’un bloc de glace se détache et tombe dans l’eau, nous assistons à trois chutes. Nous restons 2h sur les passerelles sans se lasser du spectacle.


    A 14h, nous reprenons le bus qui nous amène au ponton. Cette fois nous allons approcher du glacier par le lac. Là, le bleu de la glace domine et varie suivant le passage des nuages. Sur le retour, il tombe quelques gouttes.
Nous terminons la journée devant une assiette d’assado de cordero accompagné d’un malbec « latitude 33 ». Nous prenons même des desserts : mousse de chocolat et mousse de calafate (cousine de la myrtille), spécialité de la ville.
    Aujourd’hui, changement de couleur : nous nous réveillons sous une tempête de neige, tout est blanc. C’est notre journée repos, la visite des autres glaciers en bateau ne pouvant pas se faire. En effet, la navigation vers les glaciers Apsala et Onelli est bloquée par les icebergs. Nous partons donc sous la neige vers la lagune Nimez. Tout est blanc, le soleil apparaît. Nous faisons des photos d’ibis, d’oies, de flamants roses …et de la lagune et du lac avec des couleurs changeantes. Nous marchons pendant 4h dans le froid, le vent souffle très fort, nous avons le visage tout rouge.

Commenter cet article