Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jujuy ou de 0 degré à 35

Publié le par Sylvie et Gérard

 Voilà nous avons rattrapé un peu de retard, la carte arrive au prochain article.
Nous arrivons à Jujuy à 16h, nous n’avons pas bien compris l’horaire puisque nous avons 3h d’avance sur l’heure donnée à Nicole.
Le taxi nous emmène à l’hôtel Sumay ( 170 ps) en centre ville, la chambre est réservée. On prend la douche, on téléphone à Nicole qui nous rejoint à l’hôtel. On se tape une bière en terrasse et l’on va à au  restaurant, le Ruta 9. Les prix sont bien moins chers qu’en Patagonie.
Chacun raconte ses péripéties du mois précédent, pour nous les vacances, pour Nicole les tracasseries de l’organisation du festival.
Nous rentrons à l’hôtel, Nicole chez Rafael et Mariella, le lit est le bienvenu après 20h de bus.
    Le lendemain, nous commençons la journée par l’office du tourisme et nous regardons les locations de voiture. En passant devant le théâtre Mitre, nous apercevons Nicole et Rafael à l’intérieur, nous les rejoignons et visitons les installations : en plus de la salle de spectacle, il y a une salle à l’étage qui va servir pour la collation, il y a des tables et des supports pour les photos, un problème de résolu, la matinée commence positivement. Dans la foulée, nous l’accompagnons chez le directeur d’Académie qui nous reçoit. C’est un bavard, nous avons droit à 3/4h de discussion, sur l’écologie, les besoins en matières premières, les gisements de gaz, des ressources en lithium, la possibilité de refaire un chemin de fer alimenté par les énergies nouvelles etc etc, enfin c’est ce j’ai compris, puisque la discussion était en espagnol.
Rafael rappelle le but de la visite, faire baisser le prix de l’hébergement des enfants. La discussion reprend sans propositions concrètes, il trouve que l’école prend trop chère et nous dit que pour quelques pesos de plus, les enfants pouraient être dans un 5 étoiles, enfin du blabla.
Nicole et Rafael, lui demande d’intervenir pour faire baisser le prix ou trouver une autre solution, ou donner une subvention. Il note tous les besoins d’hébergement et doit donner une réponse pour demain, un beau parleur. Il assure que l’autorisation pour l’école de San Juan de participer est acquise définitivement.
Ouf, on sort, direction le restaurant pour nous et Nicole, Raphael rentre chez lui, il nous rappelle que le rendez-vous avec la télé Canal 7 est à 16h.

Salade avalée, nous sommes à la télé, comme nous avions un peu de retard, un groupe de musiciens locaux passe devant nous, nous devons attendre pendant 2 h la fin de l’enregistrement. Les musiciens étaient assez bons, surtout les cuivres, le chanteur n’avait pas de voix, il n’avait pas le niveau des autres, mais il semblait être le male dominant du groupe, c’est lui qui a fait l’interview.

    Vient le tour de Nicole et Rafael, le chef des programmes et intervieweur nous propose de participer avec Sylvie, nous nous défilons, Sylvie explique que nous allons prendre des photos.
L’interview se passe très bien, 7 minutes 30, il doit passer dimanche midi. Le journaliste insiste plusieurs fois sur le lieu et la date du festival. C’est une émission culturelle très regardée qui passe sur toute la province explique Rafael.
Journée bien remplie, la chaleur n’a pas bougé, nous sommes toujours entre 35 et 40 degrés, après le froid, il fait trop chaud, jamais content. Nous avons bien mérité d’aller boire un coup.

Commenter cet article

nicole 31/10/2009 14:36


Je viens de lire c que vous avez écrit sur ces moments passés ensemble....Je partage, y compris ce que tu as compris du bavard!!!!