Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jusqu'à Santiago du Chili

Publié le par Sylvie et Gerard

Après un dernier couchée de soleil Marseillais, nous partons pour le Chili.

 

.001 le soir a Marseille

 

Annie et Jean Charles nous emmène à l’aéroport de Marignane, le départ est prévu à 19h30, nous arrivons à 17h, pour enregistrer le plus tôt possible et avoir des places couloirs dans le vol Madrid Santiago du Chili. Notre avion Marseille Madrid a du retard, donc nous enregistrons à 18h30 au lieu de 17h30 et nous avons obtenu sans problème des places centrales, il n’y avait plus de places couloirs.  On va faire avec.
Comme nous avions 2h30 pour changer à Madrid, pas de problème lors du transfert. Nous arrivons par la porte A et nous repartons en U74. Nous traversons le premier hall A puis descendons de 3 étages, nous prenons le petit train, direction les portes R S U, retraversons le hall en entier car naturellement la porte U74 est la dernière et la plus éloignée, 26 minutes de traversée, avec une petite halte sandwich, salade et boissons en attendant le départ.
A minuit 15 nous décollons avec ¾ heure de retard, nous avons nos magnifiques places centrales, 17E et 17F. La bouffe est de bonne qualité, bœuf en daube et patates pour moi, ravioli aux épinards et saumon pour Sylvie, arrosé avec un blanc de facture moyenne. Les écrans étaient individuels, je regarde Prince de Perse, Iron man 2 et un avec la CIA et Bratt Pitt dont je ne me souviens plus du titre, en plus j’ai tout compris, j’avais sélectionné la version française. Les voisins de couloirs étaient sympas, pas de problèmes majeurs pendant la nuit, nous nous sommes synchronisés pour aller aux toilettes.
Un petit somme et 13h30 après, nous voilà à Santiago du Chili.
Il fait 8 degrés, toutes les montagnes autour sont recouvertes de neige. Les plus hauts sommets dépassent les 6000 mètres, mais la neige descend aux portes de Santiago, elle est très basse.
Nous passons la police, 20 minutes de queue, nous allons chercher nos sacs, ils sont déjà sur le tapis roulant, passons la douane, un chien renifle discrètement les sacs avant le scanneur.
A l’intérieur de l’aéroport nous cherchons et trouvons un distributeur, il faut taper sur foreign pour choisir la langue et tirer de l’argent, nous retirons 30000 pesos soit environ 50 euros.
Un chauffeur de taxi nous propose ses services que nous déclinons, nous avons décidé de prendre le bus Centropuerto. Nous le trouvons à la sortie de l’aéroport sur la droite sans problème, 1400 pesos la place (2 euros) au lieu de 25 dollars de taxi, il nous dépose en centre ville à coté de la station de bus Heroes, facile c’est le terminal (pratique et pas cher). Le trajet a duré 40 mn.
Petite marche de 4 quadras dans un sens et 3 de l’autre  environ 800m et nous voici devant l’hotel La Casaroja ou nous avons pris une réservation. Il est 10h la chambre sera libre à 13h.
Nous déposons nos sacs et partons faire un tour en ville.
Dans la même rue que l’hôtel 600 m vers le centre, la rue Augusta nous trouvons les changes, une dizaine l’un a coté de l’autre, le taux varie entre 652 et 655 pesos pour 1euro, le bureau de change à l’aéroport est à 624 pesos. Prendre un peu d’argent au distributeur qui converti a un bien meilleur taux qu’au guichet à l’intérieur de l’aéroport et ensuite changer en ville ou tirer au distributeur.
En continuant notre tour, nous passons sur la place d’armes, nous faisons un petit tour à la poste pour investir dans des timbres, pour la France c’est 430 pesos, nous essayons de prendre les plus beaux, pour cela nous allons au guichet des philatélistes, l’investissement est de 24000 pesos.


003Eglise Place d'armes

 

004 Allende

 

005 Palais de la Moneda

 

002 deco urbaine

 

Les carabiniers à cheval paradent sur la place en face du musée. Nous descendons jusqu’à la place de la Moneda, photo d’Allende de rigueur. Puis nous déambulons au hasard dans les rues piétonnes, nous en profitons pour manger dans un resto bio, les salades un peu chères, mais copieuses, variées et que des légumes frais, 3800 pesos la salade.
Retour à l’hôtel pour prendre possession de notre chambre, elle est libre mais pas prête, nous attendons 14h30, puis une sieste, une douche, les vacances peuvent commencer.

 

 006 les carabineros a cheval

Commenter cet article