Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kumamoto Aso

Publié le par Sylvie et Gérard

Nous  arrivons à Kumamoto en fin de matinée. Nous déposons nos sacs au Chisun puis partons visiter le château. Il y a pas mal de monde. Dans les jardins des mamies font un show, chansons, musique ou danses.

Il y a des écoliers partout en cours de dessin.

A côté un temple avec des couples de mariés, cette fois la mariée est en kimono rouge.
Nous les suivons, arrivés à la voiture, la mariée enlève sa perruque et son joli kimono. Et bien, plus terrible du tout la mariée !

P1040605

 

P1040606

 

P1090803

 

P1040618

 

P1040641

 

P1090815

Ensuite nous merdons, nous n’arriverons jamais aux jardins Suizen-ji. Nous sommes fatigués nous rentrons à l’hôtel.

Il faut se lever tôt, le train pour Aso est à 8h35 et nous avons 5 stations de tramway avant d’y arriver.
A Aso, il fait très beau. Nous déposons nos sacs à l’Aso Base Backpackers et nous allons prendre le bus pour le volcan. 40mn de bus pour arriver au téléphérique, sauf que celui ci ne fonctionne pas. Il y a des navettes de remplacement.
Nous arrivons au dessus du cratère, c’est magnifique la couleur émeraude du lac et la fumée qui s’en échappe.

P1090841

 

P1090846

 

P1090866

Nous longeons les balustrades en haut du cratère. Nous aimerions monter au sommet du Naka dake. Nous commençons la randonnée, puis voilà une intersection. Les panneaux sont en japonais et avec les cartes que nous avons, il y a le doute. Un couple est devant nous, nous les suivons. Le chemin est en descente, cela nous étonne un peu et nous préférons rebrousser chemin. C’est ce que feront également les 2 autres personnes qui sont également des touristes européens.

P1040695

 

P1040710

 

P1040714

 

P1040668

Nous nous asseyons sur des rochers. Les hauts parleurs hurlent, toutes les voitures et les bus redescendent. Il ne reste plus que les touristes « européens » en haut de la montagne ! La fumée du cratère est passée de blanche à grise foncée. Ca doit craindre. Nous redescendons vers la station du téléphérique. Un japonais descend de la voiture qui bloquait la route et nous fait signe de descendre, pas la peine de parler, on n’a vite compris.

Plus de navette pour redescendre, donc nous y allons tranquillement à pied. Presque en bas on attend de nouveau les hauts parleurs. Les voitures montent et les bus redémarrent. Et bien on a fait demi-tour, et l’on remonte comme un couple d’Allemands pour de nouveau regarder le cratère.

P1040761

 

P1090885

A hauteur du musée des volcans, nous redescendons du bus pour une nouvelle promenade, des chevaux de traits attendent les touristes pour le tour d’un petit monticule entouré de deux lacs, nous escaladons le monticules puis faisons un mouvement d’approche vers un des lacs.

Il est l’heure de rentrer et de prendre notre chambre, nous logeons au Aso base backpackers. Il faut quitter les chaussures en rentrant, c’est tout neuf et très très propre.

Notre chambre est assez grande.

Commenter cet article