Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lijiang et Shangri-la

Publié le par Sylvie et Gérard

Nous passons encore deux jours à Lijiang à déambuler dans la ville. En sortant de l'hôtel, China Telecom est en train de cabler la vieille ville en fibre optique. Nous allons visiter le musée qui présente la culture Naxi où nous découvrons l’écriture Dongba qui ressemble beaucoup aux hiéroglyphes égyptiens. En vitrine les manuscrits pictographiques sur le savoir des Naxis. A l'extérieur une série de tableaux entourent la cour intérieure.

01 la fibre optique à Lijiang

07 Lijiang le musée

09 Lijiang le musée

08 Lijiang le musée

Nous faisons aussi de nouvelles découvertes culinaires au Sakura farm, une série de gargotes où l’on peut choisir ses plats et les déguster sur des tables communes. La cuisine est très variée, une grande variété de brochettes, avec des viandes diverses, poissons, petites fritures, grillons, vers blancs, sauterelles, calamars, boulettes, soupes, pates frites, en soupe ou en sauce, gâteau en pate de riz, pieds de porc rotis etc… Il y en a pour tout les gouts.

Nous retraversons ensuite le marché.

02 Lijiang le marché

03 Lijiang le marché

05 Lijiang le marché

06 Lijiang le marché

Nous nous installons sur la place, à observer les touristes et les locaux, et les différentes danses permanentes où tous les amateurs peuvent participer. Nous découvrons que les chinois aiment beaucoup danser, jouer aux cartes, dominos ou mahjong.

10 Lijiang les coiffures

11 Lijiang les coiffures

12 Lijiang les coiffures

13 Lijiang les coiffures

Le soir nous passons dans la rue des bars à Karaoké et à groupes en live, la sono à fond, des jeunes racolent pour vous faire rentrer dans leur bar, nous ne faisons pas parti de leur cible, seuls les touristes chinois sont visés, nous ne sommes pas des clients potentiels. L’ambiance est d’enfer, ils tapent en rythme sur les tables et dans la rue règne une cacophonie incroyable, toutes les musiques se mélangent. Dans les rues nous trouvons aussi les soeurs de Passy en vitrine.

21 karaoke lijiang

14 Les soeurs de Passy

Nous partons de l’hôtel vers Shangri-la à 8h 30, nous avons 4 à 5 heures de bus. La route un peu tortueuse longe le Yang-tse-kiang, fleuve chinois prenant sa source dans l’Himalaya au Tibet. Il construise un autoroute, ce qui engendre quelques travaux sur la route. Arrivés à 3000 mètres une belle route déroule jusqu’à Shangri-la. Nous rejoignons notre Guest-house sans problème, nous avons une carte avec le nom et le plan. Le taxi nous amène jusqu’à l’entrée des rues piétonnières et nous indique la direction à prendre. La rue est bordée de Guest-house, après visite de la chambre négociée à 100 yuans avec un supplément éventuellement de 20 yuans pour le chauffage.

Nous faisons un tour en ville, montons au temple et participons à faire tourner le moulin à prière qui est immense et paraît-il le plus grand du monde. Nous allons manger dans un restaurant tibétain, tenu actuellement par un chilien et qui change de nom, nous dit-il entre autres, c’est un bavard.

15 Shangri-la

16 Shangri-la

17 Shangri-la

18 Shangri-la

19 Shangri-la

20 Shangri-la

Nous passons par la place car tous les soirs à partir de 19 h la population vient faire des rondes dansantes, Nous restons 30 minutes, la température descendant, nous décidons de rentrer tranquillement à l’hôtel et finalement de prendre le supplément chauffage.

La nuit fut excellente et le choix chauffage une bonne décision car ici l’air est vif.

Commenter cet article