Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sapporo

Publié le par Sylvie et Gérard

Arrivée à Sapporo.

Nous voici dans le train pour Sapporo. Cela va durer 10h avec 2 changements. Plus le train monte vers le nord, plus il y a de nuages. Vers Sendai, c’est bien couvert, à Aomori, il pleut. Après la traversée du tunnel, sur l’île d’Hokaido, le ciel est noir mais il ne pleut plus.

Nous arrivons à Sapporo à 21h. Nous préférons marcher jusqu’à l’hôtel qui se trouve à 20mn. Il bruine.

Après une bonne nuit au Sunroute new Sapporo Hôtel, nous partons vers le marché aux poissons de Nijô qui se trouve au bout de la galerie marchande qui jouxte l’hôtel. Ici la spécialité c’est le crabe. Les étals sont bien achalandés. Il y a aussi les œufs de poisson, en autre de saumon. Nous nous mettons à table dans une petite gargote du marché. Nous avons commandé du donburi uni ikura (bol d’œufs de saumon, de crabe et d’oursins sur du riz), servi avec du thé, c’était très bon.
Les marchands de poissons sont très sympatiques, tous nous saluent, konnichi wa et nous laissent prendre des photos. Gérard aura même la photo avec le crabe des neiges vivant.

 

P1080090

 

P1020958

 

P1020952

 

P1080086

 

Au parc Odori, pendant quelques jours, c’est la fête d’automne. Il y a des stands de nourriture. De plus, ce lundi, c’est férié, il y a donc beaucoup de monde venu déguster. Tout est payant et assez cher : 700 Y le verre de vin, 700 Y pour 2 huitres ou 2 oursins…Nous dégustons quant même : une grosse huitre, une grosse coquille St Jacques et un petit poisson, le tout grillé pour 1000 yens ( pour convertir en euros, supprimer deux 0, ce sera à peu près le taux de change). Le vin blanc, lui ne sera pas terrible. Dans l’île, il y a aussi du fromage, mais pour un Français, c’est pas vraiment ça…

Le ciel est toujours couvert, mais il ne pleuvra pas.

 

P1020960

 

P1020965

 

P1020980

 

P1020983

 

P1020973

 

P1020971

 

P1080106

 

 

Dans l’après-midi, nous faisons un tour au jardin botanique voisin. Pas mal, même si ce n’est pas la saison des fleurs.
De la fenêtre de l’hôtel on aperçoit une grande roue au sommet d’un immeuble. Nous sommes montés voir, on n’y repassera à notre retour de nuit.

Demain nous partons pour Abishiri, de l’autre côté de l’île.

 

P1020991

 

P1020988

 

P1080139

Commenter cet article