Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yanagawa village aux canaux

Publié le par Sylvie et Gérard

Cette fois ci nous retrouvons sans peine la gare de Tenjin en passant par les couloirs souterrains du métro. Ce sont de vrais centres commerciaux, des avenues avec des centaines de magasins de chaque côté, des embranchements de partout. C’est aussi l’intersection des 2 lignes de métro avec la gare des trains de Tenjin qui elle se trouve au 2e étage d’un immeuble.

En se dirigeant à l’aide des panneaux indicateurs doublés en anglais, mais pas toujours explicites, nous trouvons l’express pour Yanagawa, il est direct et nous coute 830 yens.

En descendant du train nous sommes accostés par des vendeurs de tours de barques, à 1500 yens le tour. Ils nous donnent la carte de la ville dans laquelle est décrite le tour de barque proposé, elle va nous servir de plan bien qu’écrite en japonais.

Nous complétons notre carte, par les indications trouvées sur un panneau indicateur possédant un plan plus détaillé que le notre. Il existe un chemin piétonnier touristique le long des canaux, il débute en centre ville et va jusqu’à la villa Ohana.

P1030686

 

P1030687

P1080960

En passant au dessus d’un petit pont rouge, nous arrivons dans un temple. Nous le visitons et à l’aide de notre carte nous essayons de trouver le début du chemin en passant devant quelques sites remarquables de la ville. Cela commence bien, puis nous nous retrouvons dans un entrelacement de ruelles et de canaux non signalés sur notre plan. Au bout d’une heure de tours et de détours, nous nous retrouvons au premier temple, après en avoir croisé cinq ou six autres, inexistants sur notre carte. Cela s’appelle une visite au hasard ou une perte d’orientation, au choix. Nous trouvons le grand canal extérieur, nous le longeons pour éviter les ruelles et enfin nous trouvons enfin notre chemin piétonnier. Nous avons erré pendant une bonne heure dans les ruelles.

P1030708

 

P1030711

 

P1030715

 

P1030733

La visite commence enfin, nous longeons le canal bordé de fleurs et de saules pleureurs. Le chemin est très romantique, nous croisons des barques de touristes conduites par des bateliers en habit traditionnel. Ils poussent la chansonnette comme à Venise. En passant devant une statue de paysanne en train de biner, tous les bateliers entonnent la même chanson, nous n’avons pas élucidé le mystère.

P1030724

 

P1030766

 

P1080989

 

P1030753

Au milieu de la ville, une rizière…Une paysanne ramasse la paille de riz, un héron la regarde.

Ce chemin nous amène jusqu’à la maison Ohana comme prévu. Nous visitons la maison pour 500 yens. C’est une grande maison bourgeoise de style victorienne avec deux annexes immenses de style japonais. La propriété est entourée par un canal, elle accueille entre deux bâtiments, un immense jardin japonais avec un étang de toute beauté.

Dans la salle de réception se déroule un mariage, les mariés sont vêtus à l’européenne, le marié en costume, la mariée en robe de mariée comme chez nous.

En sortant de la villa, nous sommes interpelé par une dame qui nous dit que nous pouvons voir des mariés dans une barque pour les prendre en photos. Nous l’écoutons et allons mettre dans la boite ces nouveaux mariés, eux, en saris et kimonos. Le marié protège son épouse, du soleil inexistant avec une ombrelle rouge, du plus bel effet.

P1090036

 

P1030803

 

P1030815

 

P1090056

Nous les revoyons un peu plus tard, lors de la photo de famille.

Nous regagnons la gare, pour rentrer. A Tenjin nous nous trompons de direction dans les couloirs du métro, puis nous prenons le mauvais métro, nous faisons demi tour et nous retrouvons l’hôtel. Ouf il est temps de rentrer ! Aujourd’hui nous n’avons pas été très doués pour l’orientation.

Commenter cet article