Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Kosciuszko national park

Publié le par Sylvie et Gérard

27, 28, 29, 30 et 31 décembre 2005

Jindabyne

Premier jour, repérage et petite rendo, 4 H, le début le long de la rivière avec des petites cascades, toutes petites, puis montées entre les eucalyptus qui ont brûlé, il y a 2 ans, un certain charme au début entre les troncs blancs et décharnés puis cela est devenu lassant.

Le lendemain, le sommet le plus haut d’Australie ne nous a pas résisté, ascension en 3 heures, il n’est qu’à 2228 mètres, le soleil est revenu à la descente, le matin, petite pluie et grand vent, nous sommes montés en polaire en croisant les névés, (et oui il y a des neiges éternelles en Australie), le casse-croûte au sommet sous grand vent fut rapide.

Depuis, le soleil est au rendez-vous, et  le changement de température notoire pour les autres rendos nous mouillons le maillot et pour moi la casquette dégouline de sueur.

Ensuite montée dans un paysage désertique, pas un arbre, mais de l’herbe et des fleurs, entourant de magnifiques rochers et des névés, nous arrivons au lac bleu qui n’est pas si bleu que ça, mais joli tout de même.

On enchaîne le long d’une rivière et l’on monte entre les eucalyptus et les fleurs de montagnes.

C’est la montagne est le spectacle est au rendez-vous, certaine fois, on se croirait en Corse, en remplaçant les sapins par des eucalyptus de toutes formes et de toutes les couleurs, ici les majoritaires sont les snowgums à écorces vertes, rouges, grises et blanches.

Pour finir l’année, passage à Internet et sieste sur le gazon au bord du lac.

Le vin blanc et le champagne australien dans la glacière bien au frais, je vous laisse, il est l’heure d’attaquer, à l’année prochaine.

Voir les commentaires

Le bout d'an

Publié le par Sylvie et Gérard

Une nouvelle galerie et un album en plus, Nous allons faire les courses pour le réveillon, nous avons 10 heures d'avance sur vous. Bon réveillon à tous et à l'année prochaine pour les voeux

Voir les commentaires

Noel a Sydney

Publié le par Sylvie et Gérard

25, 26 décembre ou Noël et Boxing Day

 

Sydney et la route pour les montagnes

 

Nous allons au spectacle sur le port pour le soir de Noël.Sur la scène flottante, plein de chanteurs pour des chants de Noël avec des chœurs. On ne connaît personne, ils n’ont pas les mêmes vedettes que nous.

 

 

Puis la star de la soirée arrive en jet ski, accompagné de girls court-vêtues portant des fumigènes, grand virage en dérapage devant la scène où il monte, il fait un tabac chez les gosses, pas de rennes, mais c’était spectaculaire. La soirée se clôture par le feu d’artifice.

 

 

Pour nous deux, bières, champagne australien et sushi, c’était notre réveillon 10 heures avant vous, à minuit en Tee-shirt sur le port.

 

 

25 décembre, le matin, 10 H, les rues sont désertes, sûrement le contre coup de la veille. Pour nous pas de répit, on continue la visite jusqu’à 11 H le soir, pour faire les photos de nuit avec pile chargée, puis on rentre à l’hôtel, on est vannée. 4 nuits d’hôtel nous ont épuisés.

 

Nous partons vers les montagnes, faire de la rendo pour récupérer sous la tente, 450 Km et nous voilà à pied d’œuvre, le camping est au bord d’un lac. La soirée s’annonce fraîche, nous avons ressorti les polaires.

 

 

Voir les commentaires

Sydney

Publié le par Sylvie et Gérard

22, 23, 24 décembre Sydney Avant de partir, étude de la carte pour rentrer dans Sydney, comme nous aimons la simplicité nous décidons de ne pas prendre l’autoroute, mais la nationale pour traverser toute la banlieue et voir la périphérie. Tout se passe comme prévu, nous arrivons direct devant l’hôtel Ibis qui a un parking. Sylvie a bien choisi, il se trouve face à l’aquarium sur le port (Darling harbour), à côté du musée de la marine, en plein centre ville, des restos, des bars et aussi des magasins (no problem pour placer son argent, tout est sur place). Pas de répit, sitôt arrivé, nous partons à la découverte de Sydney, son port, ses galeries marchandes, son marché, le quartier chinois, les docks rénovés ici appelé The Rocks, l’opéra, le pont (Harbour bridge), le jardin chinois, l’aquarium. Le vendredi soir, les pubs sont bondés, plutôt tous les endroits où l’on boit de la bière, pas moyen de s’asseoir, c’est l’avant veille de Noël, des concerts (chants de Noël ou musique classique), sur les places, de l’animation partout. C’est Noël, c’est le moment de la charité et des dons, tous les 20 mètres sur les quais, mimes, équilibristes, musiciens, collectes pour les sauveteurs, la Croix-Rouge, les SDF. Nous étions installés au resto, un SDF vient nous sollicité avec son badge et ses autocollants, nous lui répondons que nous ne parlons pas anglais et lui très à l’aise « vous êtes français, c’est pour les SDF, tu donnes de l’argent et tu as un badge autocollant». Ici les SDF sont multilingues. Le soir, nous allons sur le port de l’opéra pour prendre des photos de nuit, nous attendons patiemment la tombée du jour et les illuminations. C’est bon, le moment est venu, je dégaine, mais voila la batterie de l’appareil à photos est déchargée, vive le numérique, nous reviendrons. Une nouvelle galerie, numéro 14

Voir les commentaires

On est la maintenant

Publié le par Sylvie et Gérard

La nouvelle galerie est rentrée. Nous voici a Sydney, il devient difficile de trouver une connexion, donc la mise ajour laisse a desirer, il y a une nouvelle galerie depuis une semaine, une autre est prete seule manque la possibilite de brancher mon micro, et bon noel a tous.

Voir les commentaires

Emu Plains

Publié le par Sylvie et Gérard

19, 20, 21 décembre

Emu plains

On trouve un camping impec, à côté de la voie ferrée et sous une ligne haute tension, pour être au courant des derniers événements à Sydney, ça marche nous lisons les news.

Nous allons voir les « reds hands » le long de la rivière dans une grotte, comme d’habitude jolie balade, ils ont toujours bien choisi leur site pour peindre.

Au retour nous faisons un repérage pour une autre rendo dans une très jolie clairière au milieu de la forêt, elle est pleine de kangourous en train de brouter, puis retour au bercail, on reviendra.

Aujourd’hui, journée culturelle pour commencer, visite d’une distillerie de saké australien, (et oui Také cela existe, vous n’avez pas l’exclusivité), dont le propriétaire et les ouvriers il est vrai sont japonais. Séance de dégustation la dame demande qui conduit et sert Sylvie beaucoup plus copieusement que moi, on goutte 5 modèles et l’on finit par un cocktail pétillant. Ensuite visite d’une boutique de miel, dégustation, il mélange le miel avec tout, finalement nous pensons que les bees se débrouillent bien toute seule pour les mélanges et nous achetons du miel nature.

Puis pour faire passer les vapeurs du saké, promenade le long de la rivière bordée de grandes baraques pas toujours jolies, constructions légères comme ici, structure en bois ou alu, certaines recouvertes de briquettes. Ce que nous remarquons toujours en premier dans ces maisons, c’est le nombre de portes de garages bien en évidence, minimum deux avec un abri ouvert.

PS : Pour les photos nous sommes handicapés, l’appareil de Sylvie à rendu l’âme au 9500e déclenchement le 7 décembre.

Voir les commentaires

Blues Mountains

Publié le par Sylvie et Gérard

15, 16, 17, 18 décembre

Blues Mountains

Toujours dans la montagne, le programme est simple, des randonnées tous les jours. C’est vendredi soir, après la rando, nous allons au Pub, comme tout le monde, d’ailleurs tout le village est au bar, grande discussion avec notre voisin de camping. Sylvie fait la main innocente est tire un billet pour désigner le vainqueur d’une tombola, Smith gagne 30 bières. Nous on se tape 4 verres, on va au resto manger le Tbone et on rentre. Dans la nuit petit à petit le temps se détériore, petites pluies éparses pour commencer, ensuite gros orage, puis très gros orage avec sons et lumières, nous sommes sous la tente, il pleut à verse, mais elle résiste bien, pas de fuites. Pour dormir c’est une autre histoire, la lumière est allumée en permanence en zigzag et impossible de l’éteindre et le son en roulement et grondement en continu. Cela se calme sur le matin ou la pluie est remplacée par le vent et le froid. Au lever une quinzaine de canards caquètent devant la tente. Il caille, de suite la polaire, on fait notre courrier de Noël, surtout Sylvie. Je m’aperçois en relisant mes notes de préparation que le bar où nous étions hier soir a une connexion wifi gratuite, donc je prépare des photos et en avant pour 2 nouvelles bières pendant la mise à jour du blog et la réservation par Internet de l’hôtel IBIS sur le port à Sydney pour Noël, il faut joindre l’utile à l’agréable.

Le froid s’installe, donc nous décidons de décamper, pour aller plus bas vers Sydney.

On s’arrête en bas des montagnes avant Sydney, il y a des balades dans la vallée avec des dessins aborigènes à voir, nous allons explorer la plaine.

Voir les commentaires

On est la

Publié le par Sylvie et Gérard

on ete par la en Australie

Voir les commentaires

Vignobles et Blues Mountains

Publié le par Sylvie et Gérard

10, 11, 12, 13, 14 décembre Vignobles et Blues Mountains Après une journée complète en bord de mer, nous rentrons vers l’intérieur des terres, direction les vignobles. Le tenancier du « visitor center », sympa, nous donne des informations sur tous les producteurs de la régions, puis il sort sa carte et nous trace notre itinéraire, il choisit les propriétés que nous devons visiter, barre les autres, et nous envoie à la découverte. Premier arrêt, le proprio nous reçoit, nous fait goûter sa production, rosé, rouge, porto, et les différents cépages. Son vin a été primé plusieurs fois en Australie, et celui qu’il nous sert est bon, on prend deux bouteilles (1999 et 2001), 2 cépages différents pour approfondir l’affaire. Ensuite nous essayons une autre propriété, les guides disent que son vin rouge fait partie des 100 meilleurs au monde, pas de pot, il vient de fermer depuis 10 minutes. Nous en restons là, sur une appréciation positive, et en avant pour les Blues Mountains. Chaud la journée, frais le soir et la nuit, a partir de 6 h on sort la polaire, et la nuit dans le duvet. On a remis les chaussures de marche, le sac à dos et en randonnée toute la journée, il y a de quoi faire, ça monte, ça descend, ça remonte, etc. etc. C’est la montagne, on passe dans les canyons, on traverse à gué, dans des tunnels, des marches, des ponts, sous bois avec des eucalyptus partout, de tous les modèles. On dit « Blues Mountains » parce que l’air est chargé d’huile d’eucalyptus, qui donne une couleur bleutée au paysage. Et dans la montagne, les cyber café sont rares, donc j’écris mais cela reste sur le micro, en attendant de trouver une connexion.

Voir les commentaires

Port Macquarie

Publié le par Sylvie et Gérard

 

8,9 décembre Port Macquarie

Nous continuons vers le sud par la Highway 1, nous la suivons depuis Perth de façon plus ou moins fidèle, mais elle change beaucoup, puisque nous l’avons vu passer de 1 voie goudronnée à 12 en sortie de Brisbane. Nous traversons les plages à la mode, c’est laid avec des immeubles, je ne viendrais pas passer mes vacances ici, d’ailleurs nous ne faisons que passer, des hôtels partout, haut et grand, du monde partout, c’est branché, « Surfer Paradise ». De plage en plage, de station en station, nous descendons, elles se suivent toutes, des plages et des hôtels en continue, avec de belles vagues pour les surfeurs, il faut l’avouer. Puis nous rencontrons un panneau « Thursday Plantation », aussitôt détour, ce sont les produits naturels qu’utilisent Sylvie, nous trouvons l’usine et une boutique, le ciel est couvert, enfin noir, il tombe quelques gouttes au moment de partir du magasin. Le responsable nous interpelle et nous dit de ne pas partir car il va y avoir une tempête, nous le regardons incrédule, alors il tourne l’ordinateur de la caissière, se connecte sur le radar de la région et nous montre la carte météo pour la prochaine heure, effectivement il annonce une perturbation, il nous dit que cela va durer une demi-heure. Nous restons en prenant un thé. Le ciel noircit, la pluie tombe puis redouble et c’est le déluge une demi-heure. Content d’avoir suivi son conseil. Nous changeons de destination et nous nous arrêtons au bled suivant, on monte la tente sous quelques gouttes, puis plus rien, si le soleil revient, magnifique coucher de soleil avec les nuages irisés. Ce matin, grand soleil, la tente sèche, on plie, puis la route jusqu’à Port Macquarie. C’est vendredi et le vendredi c’est la fête, la bière et le vin coule, nous faisons de même, au port, à la terrasse, nous avec la bière.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 > >>