Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #australie tag

Margaret River

Publié le par Sylvie et Gérard

4, 5 février

Margareth River

Nous débutons en nous trompant de route, nous rectifions le tir en changeant l’itinéraire, mais comme rien ne marche ce matin au bout de 90 Km un gros eucalyptus vient de tomber et se trouve au plein milieu du passage, impossible de passer. Un chauffeur de road train, bloqué lui aussi , mais dans l’autre sens, installe ses triangles de signalisation, la patrouille de la route passant par hasard, examine la situation puis fait demi tour pour fermer la route et nous dit qu’elle devrait être bloquée au moins une journée. Nous faisons demi-tour et un détour de 150 Km. Rien ne marche ce matin.

Arrivé à Margareth River, le distributeur de billets de la Wespac est momentanément hors service, il est temps de trouver un camping et de penser que demain sera un autre jour.

Heureusement the bottle shop est ouvert et nous trouvons une bouteille de blanc fraîche, nous la mettons dans la glacière est direction le camping. La bouteille finie, plein de kangourous se promènent autour de la tente. A demain

Voir les commentaires

Galerie photos

Publié le par Sylvie et Gérard

2 galeries supplémentaires dans les photos permanentes, nouveau lien le premier site est plein A demain

Voir les commentaires

Pemberton

Publié le par Sylvie et Gérard

1, 2 et 3 février

Denmark et Pemberton

Nous arrivons à Denmark, petite ville située entre les forêts d’eucalyptus et la mer. Installation dans un camping de pécheur le long de la baie, à côté d’une colonie de pélicans.

La cote moitié rochers, moitié plages de sable blanc déserte, borde les forets. L’école a repris, dans les campings, il ne reste plus que nous, les vieux  et les perroquets qui continuent de semer le bordel.

La création des parks nationaux a arrêté l’exploitation des eucalyptus, ils en restent des vieux de 400 ans, un parcours nous les fait visiter en passant entre les troncs à 40 mètres de haut, spectaculaire, vertige interdit, la passerelle remue un peu.

Aujourd’hui c’est vendredi, et que fait on le vendredi ? On va au pub.

Hôtel pour la nuit, restaurant à midi et ce soir (truite fumée et écrevisses), il faut commencer à se réhabituer à la vie civile. Les écrevisses (blue marron) sont aussi grosses que les royales de chez Papillon (Madagascar), le vin blanc servi au verre, on essaie les cépages en série.

Contents et repus nous rejoignons notre chambre.

Voir les commentaires

Mise a jour

Publié le par Sylvie et Gérard

Le zip ne marche pas pour l instant, nous sommes obliges de rentrer les photos une par une.
Galere
A+

Voir les commentaires

Esperance

Publié le par Sylvie et Gérard

28, 29, 30, 31 janvier

 

Esperance et Albany

 

La sortie du désert se fait sous la pluie avec une température dont nous avions perdu l’habitude, 20 à 25 la journée et une quinzaine de degrés la nuit, on se caille, vivement que le temps se remette au beau pour les derniers jours. 

 Albany, la presqu’île est très découpée, les plages de sable blanc côtoient les criques avec des rochers, esthétiquement très joli. 

 Le soleil fait de rare apparition, mais cela fait de suite plus chaud. 

 Pour se réchauffer, nous marchons sur la plage 2 heures, puis bière, vin blanc et rouge et restaurant. Cela va mieux la température a remonté. 

 Levée 6H30, visite de Porongurup national park, petites collines de 700 mètres avec de gros eucalyptus et des rochers de granit de plusieurs millions d’années d’après le guide (1,2 milliards). Rando sous les arbres, pas hautes mais abruptes les 3 collines, le chemin de randonnée passe naturellement au sommet des trois, il y avait une option pour une quatrième que nous avons ignorée. 

On rentre à Albany, direction le cyber café, la galerie de photos merde, erreur sur erreur, le temps de connexion est terminé, je rechargerais tout, la prochaine fois.  

Voir les commentaires

On se rapproche de la fin

Publié le par Sylvie et Gérard

Pour ceux qui ont remarque nous sommes maintenant proche de Perth, cela signifie t il que c est bientot la fin.

Voir les commentaires

La grande traversee

Publié le par Sylvie et Gérard

 

26, 27 janvier

Eucla, Norseman

Aujourd’hui c’est la fête nationale australienne, peu de festivités au milieu de nulle part, non au milieu du park de Nullarbor.

Au début des champs de blé, puis plus rien, nous prenons une chambre à Eucla, une ville de 7 habitants, restaurant, hôtel, camping, pompe à essence, l’essentiel.

Sur 1200Km, la population est de 35 habitants, tous dans l’hôtellerie et la restauration, répartie en 5 lieus.

Nous franchissons la plus grande ligne droite d’Australie, 146,6 Km sans tourner le volant.

Puis enfin la ville, Norseman, 600 habitants, c’est vendredi, nous allons au Pub boire la bière, pour un petit bled, la serveuse est jolie et aguichante, en dessous de dentelle bleue transparent, haut et bas avec un tatouage bien en dessous du nombril.

Tous les mecs en bleu de travail, blasés, bières en main, au comptoir regardaient les 5 écrans de télés, avec les résultats des courses sur fond musical AC/DC, étonnant.

Voir les commentaires

On est la

Publié le par Sylvie et Gérard

Voir les commentaires

Hahndorf

Publié le par Sylvie et Gérard

23 janvier

 

Hahndorf

 

Retour sur le continent, le ferry nous attend, nous traversons avec un camion de vaches, de la bouse partout sur le pont du bateau, elles sont drôlement serrées dans les remorques et cela les stresse et cela leur donne la courante.

 

 

 

Nous allons dans un village d’immigrants allemands, très peu d’anciennes maisons et beaucoup de boutiques à touristes. Elles ferment à 17h, donc la visite est vite faite, ils ne restent d’ouverts que les restaurants, cela tombe bien, c’est là où nous allons pour fêter mon anniversaire, repas et vin excellent.

 

 

 

Voir les commentaires

Kangaroo island

Publié le par Sylvie et Gérard

20, 21 et 22 janvier

 

Kangaroo Island (160 Km de long, 50 de large)

 

Il a plu dans la nuit, nous faisons sécher avant de plier et nous traversons Adélaïde du nord au sud sans encombre, le copilote est à la hauteur. Sur le trajet vers Kangaroo Island nous sommes déroutés par une manifestation cycliste, ils nous font prendre 20 Km de piste et l’on rejoint la route principale, nous croisons le restant des participants, pense-t’on ?

 

 

Mais il en reste encore plus d’un millier, des en forme, des essoufflés, des tous rouges, des bedonnants, des avions, mâles et femelles, enfin de toutes les catégories. On arrive pour prendre le ferry, à 12 H, Il y a un départ à 12h 30, c’est ça la synchronisation improvisée.

 

 

Pour 300 dollars, ils nous font traverser, mer calme.

 

 

Nous explorons l’île en long, en large, en travers, des kangourous partout, des gros, des petits, des qui sautent, des qui boxent, des qui broutent, des qui gisent sur la route, et de toutes les couleurs.

 

 

Dans le camping, plusieurs modèles rôdent autour des tentes, surtout la nuit, ils font un bruit infernal lorsqu’ils broutent et laissent des crottes partout. À la tombée de la nuit, le camping s’agite, les perroquets roses caquettent, on se croirait dans une volière, pendant ce temps les koalas changent d’eucalyptus et les possums se mettent à escalader les arbres. Il y a de la vie partout, et plein de chose à voir, au grand bonheur des enfants et des adultes qui tournent autour des arbres l’appareil à photo à la main pour voir les koalas. Pour notre part, nous les avons sur place, notre tente est à l’ombre d’un eucalyptus qui a une mère et son petit sur le dos.

 

 

J’allais oublier les manchots pygmées et les lions des mers au bord de la plage, je passe les iguanes et les serpents qui sont moins nombreux.

 

 

Cette île ressemble à un zoo de 160 Km sur 50

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>