Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #australie tag

On est la maintenant

Publié le par Sylvie et Gérard

Voir les commentaires

Autour de Broken Hill

Publié le par Sylvie et Gérard

15, 16, 17 et 18 janvier

De Mildura à Broken Hill puis Adélaïde

Nous avons retrouvé les grandes lignes droites, les pâturages, vaches, moutons et la chaleur, mais le ciel est nuageux et de temps en temps une petite ondée. 500 Km, arrêt à Milbura ou nous passons la nuit. La route est entourée de vignes, d’orangers et citronniers sur 100 Km puis plus rien et 300 bornes plus haut, enfin la ville minière, capitale de l’argent, Broken Hill. La chaleur est au rendez-vous, mais une absence totale de soleil.

Comme le temps est menaçant, on s’offre un bungalow. On pose la bière dans le frigo et en avant pour la découverte de Silverton, ancienne ville minière abandonnée. Nous trouvons l’hôtel, et il est spécifié, nous ne sommes pas un musée, tout est à vendre. Devant l’hôtel trône l’interceptor, la voiture de Mad Max 2, à l’intérieur du bar les photos de tous les films et pubs qui ont été tournés.

Ensuite nous allons voir, les sculptures du désert. Tout en haut de la colline, 12 sculptures dominent la plaine désertique, le plus bel effet est au coucher du soleil. Il est 18 h lorsque nous arrivons au sommet de la colline, nous sommes à l’heure idéale, mais comme le soleil ne s’est pas levé aujourd’hui, nous n’aurons pas droit au coucher ni aux couleurs orangées sur le désert. Cependant le spectacle reste magnifique.

17 janvier, arrivée 9h50 à la mine, on s’équipe, le déguisement classique, casque, lampe et blouse, la descente à lieu à 10h30, on s’entasse dans la cage et la descente à moins 230 mètres, démonstration de matériel, tour à pied, éclairage à la lampe frontale dans les galeries, de plus en plus étroites et basses. 2 heures après on remonte, le soleil est au zénith et il fait aujourd’hui une chaleur comme dans le désert et la mine.

Nous allons visiter la retenue d’eau de Broken Hill à Merindee, 100 km de plaine désertique et un lac immense nous accueille, petit tour de piste, picnic et sieste sur la plage, puis nous rentrons, retraverser désertique. 6h 30 arrivée à Broken Hill, le soleil baisse, il y a des nuages, on remonte sur la colline, l’éclairage semble magnifique. Aujourd’hui pour grimper, nous mouillons le maillot, mais l’éclairage étant au rendez-vous, les photos des sculptures ne sont pas mal et oui de temps en temps, je fais de l’autosatisfaction.

Gros orage, une grande partie de la nuit, nous sommes au sec dans notre bungalow, le matin, on fait le plein d’essence, et c’est parti pour Adélaïde, 500 Km de désert, tout se passe bien, sous le soleil. A la frontière, ils ne veulent que les mouches du South Australia et ils contrôlent tous les véhicules, interdiction de passer des fruits et légumes.Nous avons mangé 1 kilo de tomates, un pamplemousse et une orange avant de passer, mais nous devons laisser nos 3 kilos d’oranges restantes, sinon rien à raconter, nous campons dans la banlieue d’Adélaïde.

Voir les commentaires

On est la

Publié le par Sylvie et Gérard

 

Voici la carte pour aider Christian a nous situer

Voir les commentaires

Les apotres

Publié le par Sylvie et Gérard

12, 13 et 14 janvier

Les apôtres, les Martyres  et The Grampians

Nous longeons la cote tortueuse et rocheuse toute la journée et à la nuit tombée nous voici à pied d’œuvre, à Port Cambell. Il est prévu 1 heure de visite pour les 12 apôtres demain matin puis départ pour Broken Hill, le désert. Nuit royal dans un motel sur le port.

Au bord des falaises, les apôtres se découpent, dans l’océan agité avec un dégradé de couleur ocre, des arches, des ponts, des tunnels, des trous, des grottes, des plages, le visitor center a sorti le grand jeu. 10 Km de falaises, et ensuite des baies tout aussi découpées avec des pointes, appelés ici, les Martyres puis plus loin dans une autre baie, plus simplement des îles, le spectacle est grandiose.

Après nous descendons dans un cratère voir quelques koalas dans leurs eucalyptus. La recherche est fructueuse, nous en voyons 12. Bien sûr nous avons les cervicales complètement bloquées à force de lever la tête et de marcher la tête en arrière.La journée est passée nous avons fait 70 Km, on cherche un camping, ce sera Port Fairy, comme il est vendredi, nous respectons les traditions et allons au Pub, boire la bière.

14 janvier départ matinal, cette fois ci direction toujours Broken Hill, 150 Km plus loin, nous traversons les Grampians, petites collines, on s’arrête pour visiter une cascade, l’après midi est passé, on rentre au camping. Le désert se sera pour demain.

 

 

Voir les commentaires

Phollip Island

Publié le par Sylvie et Gérard

10, 11 janvier Phillip Island

  Ciel couvert, la route se fait sans encombre, nous allons voir les manchots. Repérage des lieux, nous réservons nos places, le spectacle commence à la tombée de la nuit, hier ils sont sortis de l’eau pour nourrir les petits à 21 h, donc les Rangers nous demandent de venir à 20 h. Il pleut, nous investissons dans des vêtements de pluie, les manchots sont au rendez-vous, 20 H 45, les premiers sortent de l’eau. Puis ensuite par petits groupes, il en sort un millier, qui escalade la colline jusqu'à leurs nits en se dandinant du haut de leur 30 cm. 22H nous sommes trempés, mais cela en valait la peine. Le 11, temps couvert, nous faisons le tour de l’île, petite rendo le long de la cote, des milliers de nids d’oiseaux sont creusés dans la falaise et sur les collines, sur le sentier nous croisons deux serpents, la prise de photos n’est pas terrible, je manque de confiance pour faire des gros plans. Ensuite nous allons à la recherche des koalas, la tête en l’air pour les trouver dans les arbres, ils sont hauts et pas très visibles, pour les photos, c’est plus facile dans les zoos, nous en voyons cinq. Retour au camping, demain matin nous partons pour les 12 apôtres, et cela n’a rien à voir avec un regain de spiritualité de notre part. 2 nouvelles galeries en ligne,

Voir les commentaires

Melbourne

Publié le par Sylvie et Gérard

6, 7, 8 et 9 janvier

Melbourne

Journée voiture, en passant par la montagne, la route était jolie mais tortueuse, donc fatigante.

Nous avons traversé Melbourne, pour trouver un camping dont la ville était joignable en bus. Nous l’avons trouvé sans trop de problème, deux petites erreurs de direction, immédiatement corrigées.

Rendez vous avec Annie et Henry, la tante et l’oncle d’Isabelle devant MacDo à 11h, nous arrivons à l’avance pour repérer les lieux, puis nous faisons un tour au grand marché, et là dans une allée, nous nous rencontrons (fort). Journée avec eux et discussion, l’occasion de réviser notre français. Ils nous donnent plein de renseignements sur les lieux à visiter.

Puis le lendemain visite de Melbourne (le centre ville), comme les autres jours nous prenons le bus, nous sommes maintenant des habitués, no problem. Promenade le long de la rivière sur les quais.

Le 10, en avant pour la ruée vers l’or dans une ville reconstitué du 19e siècle. Le décor est joli, les diligences circulent dans les rues, tous les magasins et les ateliers avec les artisans au travail. A la fonderie, nous avons droit à la fonte d’un lingot d’or de 3 kg, mais pas touche, tu regardes c’est tout. Plus bas dans la rivière avec Sylvie nous cherchons et trouvons des pépites comme de vrais orpailleurs. Le vent se lève et petite pluie, nous rentrons de notre voyage du temps des pionniers.

Voir les commentaires

Dans la Hut

Publié le par Sylvie et Gérard

5 janvier

Bright

Aujourd’hui nous changeons de montagnes, objectif, une station de ski, Falls Creek.

Nous nous arrêtons manger un petit gâteau  à Mount Beauty dont la bakery est fréquentée par tous les cyclistes du coin. Nous continuons par une route escarpée et sinueuse et nous arrivons à la station. On monte jusqu’au barrage, la retenue d’eau forme un magnifique lac bleu, on le contourne par la piste, car 8 Km plus loin commence une randonnée pour découvrir les huts (cabane en bois et tôle) des pionniers.

Nous retrouvons notre troupeau de mouches et nous le promenons tout l’après midi, Sylvie a toujours la carte à la main, pas pour chercher le chemin, mais pour chasser les mouches qui virevoltent autour de nous, se posent sur le sac, les bras, essaient de rentrer dans une oreilles, etc. En plus impossible de s’arrêter, il faut toujours marcher ou les taons vous attaquent et piquent même à travers les chaussettes, mais avantage par rapport aux moustiques, cela ne fait pas de cloques qui démangent trois jours.

Ballade sans grande difficulté entre des eucalyptus calcinés, la forêt a brûlé en 2002. Le paysage reste vert, fleuri, la nature reprend le dessus.

Demain direction Melbourne.

Voir les commentaires

Bright

Publié le par Sylvie et Gérard

2, 3, 4 janvier 2006

Bright

Nous allons un peu plus vers le sud, on change de montagne et de station de ski. Ce matin, notre voisin de camping, après interrogatoire sur notre itinéraire, nous en conseille un autre car il nous dit que sur le notre, il n’y a rien à voir. On suit son conseil et son itinéraire est pas mal, touristique avec passage dans ancienne ville minière (Beechworth) avec du cachet et la meilleure pâtisserie d’Australie, d’après le visiter center.Un peu plus loin, nous voici à Bright, il y a plus d’animation, les campings sont pleins, nous avons dû en faire plusieurs pour trouver un emplacement, c’est les vacances.

Dans le centre ville, 17 h le marché de nuit s’installe, artisans, brocanteurs, paysans, babioles, souvenirs, on trouve de tout. Nous on s’installe dans un pub devant une bière pour regarder le marché s’installer.

Dans le camping, c’est familial, plein de gosses et les gens veillent, le matin 8h le camping se réveille, nous étions habitués au lever du soleil, à 5 h, du coup en se levant à 7h 30, nous faisons matinaux. Ici, ils restent dans le camping, le long de la rivière, pêche et canoë, tout le monde se connaît.

Pendant ce temps-là, nous pas de répit, on grimpe dans le parc du mont Buffalo, que l’on escalade (1723 m), 1h. Le ciel est couvert. Ensuite 3 ballades 1h, 2h, 1h, le soleil apparaît petit à petit. Le paysage, c’est la montagne avec des lacs, des rochers, des mouches, des fleurs, des rivières, des mouches, des tourbières, des perroquets, des mouches, des oiseaux lyres, des wambats, des mouches, des wallabies bruns, des serpents et des mouches, rien que du classique (pour les wambats et oiseaux lyres, nous ne les avons vus que sur les panneaux de signalisations). Pour finir on boit une bière et l’on redescend au camping, mission remplie pour aujourd’hui.

Voir les commentaires

On est la

Publié le par Sylvie et Gérard

Voir les commentaires

2006 en Australie

Publié le par Sylvie et Gérard

1er janvier 2006

Kosciuszko national park

Meilleurs vœux 2006.

La chaleur nous réveille, 9 h le soleil cogne sur la tente, nous décidons de monter trouver un peu de fraîcheur, on trouve une randonnée avec départ de la station de ski, en avant. Ça monte léger, avec une petite brise fraîche. En haut c’est l’heure du casse-croûte, une poire, deux bananes et des pruneaux pour deux, premier repas 2006.On redescend, le vent forci et devient violent, on tient les casquettes, mais la chaleur est toujours présente. Le ciel bleu limpide se couvre de nuages blancs, jolis pour la photo, puis gris, et noir, on accélère l’allure, arrivé à la voiture, il pleut en rafale, ouf, pas mouillé.

Pour ceux qui se caille, nous aussi les conditions climatiques sont rudes, pour le dernier repas de l’année au camping, tout le monde en tee-shirt sous les étoiles, avec la canette de bière à la main pour essayer de se rafraîchir.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>