Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yoshino

Publié le par Sylvie et Gérard

Départ de bon matin, un long trajet en train est en perspective (2 heures). Nous prenons des trains locaux, arrêts à toutes les gares avec 2 changements. Ensuite nous devons prendre un téléphérique pour arriver au village de Yoshino dans la montagne. Nous enchainons les trains sans problème, maximum de 10 mn d'attente entre 2 trains. Tout le monde descend à l'avant dernière station, nous restons à 3 personnes jusqu'au terminus. 

A la sortie de la gare, nous voyons le téléphérique, nous somme seuls il est 8h30. L'entrée est barrée avec des cordes et des rubans, mauvais signe. Nous retournons à la gare et avec de multiples signes et mimiques, le chef de gare nous explique que le téléphérique est fermé, que les bus ne passent pas par cette route et nous montre le chemin pour accéder au village à pied. Nous voilà parti entre les hortensias en bourgeons et les multiples cerisiers dont la floraison est déjà finie, de petites cerises sont formées. Le chemin est abrupte et glissant, il est formés de nombreuses marches marquées par des troncs en bois. Nous quittons le chemin et continuons par la route, la pente est assez raide (nous l'estimons entre 10 à 12%). Au bout d'une demi heure nous passons sous un tori, c'est l'entrée du village. Il est 9h, nous sommes toujours seuls, pas de touristes et de nombreuses devantures de magasins sont fermées. Ils ne rentrent pas leurs étalages pour la nuit, ils les recouvrent seulement d'une natte (pas peur des voleurs ici). Des hirondelles ont fait leur nid à l'intérieur d'un magasin, elles volent parmi les objets exposés et se posent sur les bibelots en nous observant, ici sur une branche de cerisiers, là sur le bord d'un cadre ou sur la caisse enregistreuse à côté de mon bras.

Une dame vient nous voir pour nous montrer un nid habité à l'intérieur de son magasin, nous voyons une queue dépasser. Nous comprenons qu'il n'y a pas encore d'oeufs ou de petits, mais que l'hirondelle est seulement en train de parfaire le nid.

Nous visitons le temple Kinpusen ji, il serait le plus ancien construit en bois du japon d'après les guides. La construction est magnifique, pas un clou, pas une vis, tout est fixé en tenons, mortaises et queue aronde. Il est 10h le temple est en pleine effervescence, les moines et  moniales arrivent, ensuite la musique commence, d'abord le tambour ensuite les cornes en coquillage, c'est l'heure de la prière.

Nous continuons le tour du village voyons d'autres temples et lieux remarquables et à midi nous nous accordons une pose repas, nous prenons des bentos avec la spécialité régionale, le Kaki no ha sushis, une sorte de sushi au maquereau fumé entouré d'une feuille de plaqueminier. 

Nous redescendons à la gare par le chemin dans la forêt. Le ciel est bleu, nous marchons sous le soleil. Nous rentrons par le train en même temps que les écoliers. Ils ont du avoir sport aujourd'hui, certains s'endorment pendant le trajet, nous aussi avons quelques moments d'absence, mais restons opérationnels pour les changements. A Nara après un tour à la laverie de l'hôtel pour remettre tout le sac propre, nous retournons au restaurant de hier soir pour blancs de seiche, coquilles Saint Jacques, poitrine fumée et soba à la plancha, un régal.

Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino
Yoshino

Commenter cet article

thierry 27/05/2017 16:30

super le resto bento! super l'hirondelle ! superbe les ecoliers dans le train avec le gar qui dort ! superbe fleurs etranges, les rues! et top la moinesse en haut des escaliers! merci bon boulot !!!!