Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valparaiso

Publié le par Sylvie et Gerard

    Après une journée à Santiago et une grasse matinée, nous partons pour Valparaiso. Nous prenons le taxi (2500 pesos) jusqu’à la station de bus Almeda, le bus Pullman nous conduit en 2h à Valparaiso, puis taxi à nouveau (4000 pesos) jusqu’à l’hôtel qui se trouve en haut du Cerro Allegre. La chambre n’est pas prête, nous faisons un tour de quartier et trouvons un restaurant à proximité, ce n’est pas loin de l’hôtel et nous restons dans les hauteurs. Ici les collines sont abruptes, beaucoup de maisons sont recouvertes de tôles peintes de toutes les couleurs, cela donne un très bel aspect à toutes les collines.

   

Valparaiso1 - 112

 

Valparaiso - 3

 

En bas au bout de la rue, nous voyons l’Océan Pacifique et le port, de retour à l’hôtel, nous prenons possession de l’appartement. Les chambres avec salle de bain privé étant prises, nous avons opté pour un appartement de 75 m2 avec cuisine, salon, un deuxième salon et une chambre en mezzanine. La salle de bain a une grande fenêtre qui donne sur les collines, de la baignoire la vue est magique, du salon nous voyons l’océan, c’est un bon choix. Nous nous embourgeoisons sur la fin des vacances.

 

Valparaiso1 - 20

 

Valparaiso1 - 24

 

Valparaiso - 50

 
    Nous descendons en ville, faire quelques courses. Avec la cuisine, nous prendrons un repas sur place. Nous essayons un ascenseur (Conception) pour descendre de la colline en fait un funiculaire très pentu, c’est vraiment un monument historique, mais cela marche.
Les courses faites, nous déambulons le long des rues au bord du port et nous remontons par le bus. La rue est magnifique, elle est en surplomb et en corniche, pleine de virages, c’est sportif pour rester en équilibre dans le bus. Ayant repéré le quartier et vu l’église avant de descendre, nous trouvons l’arrêt près de notre hostal sans problème.

 

Valparaiso1 - 50

 
    Grasse matinée, nous profitons du logement, le petit déjeuner nous attend devant la porte, il est royal, fruits, fromage, confitures et beurre. Nous descendons en ville à pied par la corniche, en passant nous visitons la seconde maison de Pablo Neruda. Cette maison est un musée, tout comme celle de Santiago, les pièces ne sont pas meublées mais garnies d’objets d’art et de collection avec une vue exceptionnelle sur la ville et la baie.

 

Valparaiso1 - 67

 

    Puis nous descendons la rue Ferrari où se trouve une partie du musée à ciel ouvert. La municipalité a demandé dans les années 75, à une dizaine d’artistes de peindre des fresques sur les murs du quartier. Certaines ont été dégradées par des tags, mais la majorité est bien conservée, cela donne beaucoup de couleur et de gaîté au quartier.
On se prend quelques ascenseurs ( Peral mais Espiritu Santo ne fonctionne plus), juste pour les essayer, on fait quelques courses et nous rentrons manger une salade de tomate avec fromage de chèvre et avocats.

 

Valparaiso1 - 58

 
    Aujourd’hui samedi, nous allons du côté du port par l’ascenseur Reine Victoria et montons par l’ascenseur Artillera vers le musée de la marine, cela semble plus touristique, un groupe folklorique de gauchos exécutent des danses. Des stands de babioles longent la corniche, nous nous asseyons en face du port, et regardons charger et décharger les conteneurs des bateaux. Une fliquette passe et demande à Sylvie de prendre son sac sur ses genoux en le tenant dans les bras, elle nous dit que des pickpockets sévissent dans le quartier, de faire attention.

 

Valparaiso1 - 71

 

Valparaiso1 - 75

 
    Nous continuons notre visite du quartier en contournant le musée, au croisement suivant nous nous faisons arrêter par deux dames, qui nous parlent très vite. Nous ne comprenons rien , elle conclut leurs propos en nous disant de ne pas aller à gauche en nous montrant la direction de la main et en ponctuant leur geste par un NO catégorique et avec le pouce en l’air, elles le passent sous leurs mentons. Malins nous en déduisons que cela doit être un coupe gorge, alors nous prenons la rue de droite et redescendons vers le corniche et les touristes.

 

Valparaiso1 - 9

 

Valparaiso - 24

 

 
    Nous retraversons la ville pour aller voir les lions de mers sur la jetée, ils sont là comme indiqué sur le guide, mais il y a aussi une manifestation à l’occasion de la 3ème exposition culturel de Valparaiso. Cela se passe dans les ex-ateliers des ferrocarils. L’Italie expose avec un visuel sur Pompei, Le Quebec avec la construction d’un pont, le Chili avec un atelier sur les techniques de restauration etc. Un petit tour pour trouver d’autres ascenseurs ( Baron, Larrain,Lecheros, Monjas qui ne fonctionnent plus) et l’on s’en va. Le bus 612 pour 250 pesos nous ramène à l’hôtel.

 

Valparaiso - 73

 

Valparaiso - 86

 

Valparaiso - 88


    Apres une nuit réparatrice, nous partons vers Isla Negra en bus Pullman, 5800 pesos, le trajet dure 1h 30 comme prévu. Nous allons prendre nos billets pour la visite de la 3ème maison de Pablo Neruda (Isla Negra), mais l'on nous annonce la prochaine visite à 15h en anglais et 15h30 en espagnol, nous choisissons l'anglais et les 2h30 d'attente.

En attendant un empanada au crabe et fromage pour Sylvie et un jambon fromage pour Gérard, en revenant chez Pablo, il y a un spectacle sur son poême lu et chanté (winnipeg  el barco de la esperanza, nous trouvons 2 places assises. A la fin du spectacle on nous sert le champagne, c'est trés convivial, un trentaine de personnes avaient des places réservées, nous avons du nous immiscer dans le groupe.

   

Isla Negra Pablo Neruda - 1

 

Isla Negra Pablo Neruda - 2


    A 3h la visite de la maison se fait en anglais et au pas cadencé, pas le temps de trainer pour admirer les bibelots. La vue sur le Pacifique et la côte est extraordinaire, par contre nous trouvons les pieces trop étroites et encombrées. Des collections d'insectes, de coquillages, de bateaux en bouteilles remplissent la maison, il y a de tout partout.

Le salon est interressant avec les proues de bateaux, des sirènes acrochées au mur.

Le jardin est au dessus de la plage, sa tombe fait face à l'océan.

La visite terminée nous rentrons à Valparaiso, et visitons le seul vrai ascenceur. Nous traversons d'abord un tunnel d'une centaine de mètres avant d'atteindre l'ascenceur, Nous montons une première partie sous terre, puis une seconde partie dans une tour. Nous sortons en haut de la tour avec une vue à 360° sur Valparaiso et enpruntons une passerelle de 30m pour rejoindre la colline.

 

Valparaiso2


Nous rentrons ensuite à L'hotel par le bus 612 en investissant 250 pesos. Demain nous partons pour Pucon, plus au sud dans la région des lacs.


Commenter cet article

anto 26/11/2010 22:41



allez les marcorand profitez des derniers jours dans le printemps austral ici le froid commence à sévir 


valparaiso semble être une ville magnifique 


 à bientôt 


bises